Le nudge : outil de notre manipulation

Le nudge* : Un message simple, qui éveille en nous des émotions.

La communication prend alors une forme d’incitation non violente. Le nudge est né dans les années 70 à la suite d’une étude visant à comprendre les écarts entre les choix effectifs et ceux qui semblaient logiques. Cette théorie passera rapidement de la sphère du marketing (exemple : « attention offre limitée à … ») à celui de la publicité puis récemment de la politique qui fait appel à des experts en sciences comportementales. A ce stade, Il faut citer  le livre de Richard Thalet & Cass Sustein « Nudge, la méthode douce pour inspirer la bonne décision » (2008).

Le général de Gaulle : pionnier du nudge

« Je vous ai compris » quoi de plus court, simple à retenir, de plus ambigüe et enfin de plus trompeur car chacun a compris ce qu’il voulait comprendre. Il avait de même « une certaine idée de la France » qui a recueilli plus de 50% des suffrages. Il faisait du nudge sans le savoir. Depuis l’intuition gaullienne a été épluchée, décortiquée, théorisée et utilisée jusque dans le monde politique (présidence Obama ou Macron).

Efficace le nudge, encore faut-il être pertinent

L’exemple du lancement de l’application StopCovid est emblématique. lancement en fanfare, 600 000 français l’ont déjà téléchargée ; le terme de traçage est soigneusement évité, les médias se font l’écho du nombre de téchargement (pardon de participants nous dit-on sur l’applicaton), quelques personnalités nous expliquent leur adhésion jouant sur l’effet mouton de panurge. Et cela marche jusqu’à 1,9 millions de « participants », puis les désinstallations se sont multipliées (jusqu’à des dizaines de millier par jour).
Mauvaise qualité du produit? Prise de conscience que la ficelle était un peu grosse? Alors la question se pose :

Manipulation ou incitation?

Personnellement cel revient au même car j’ai horreur que ce que je dois faire ou dire me soit suggéré.

(Source « Emmanuel Macron et le pouvoir du nudge »  le point du 8/6/20 Géraldine Woesner) disponible en cliquant ici

* coup de pouce en anglais
*La théorie du Nudge (ou théorie du paternalisme libéral) est un concept des sciences du comportement, de la théorie politique et d’économie issu des pratiques de design industriel, qui fait valoir que des suggestions indirectes peuvent, sans forcer, influencer les motivations, les incitations et la prise de décision des groupes et des individus, au moins de manière aussi efficace sinon plus efficacement que l’instruction directe, la législation ou l’exécution.
( source wikipedia )

Ce contenu a été publié dans Information, Société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le nudge : outil de notre manipulation

  1. John dit :

    Pour moi le « nudge » se résume à cette formule :

    Ce serait bien si …

    Dès lors que ces 4 mots précèdent une proposition cette dernière se transforme en suggestion culpabilisante.

  2. Evelyne dit :

    en ce qui concerne la sécurité, le nudging est utile et efficace pour un faible coût : faire la promotion de la prévention en acquérant des réflexes dirigés par l’émotion beaucoup plus forts que le fait de prendre des décisions appuyées sur le rationnel : « Rationalité limitée et sécurité » : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/conseils/rationalite-limitee-et-securite-au-travail

    • jean-Claude RUSSIER dit :

      Merci de cette contribution qui montre notre divergence. Mais ce sont bien les divergences qui font avancer les idées. Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *